Le pêché

C’est une jeune fille qui vient prendre place dans le confessionnal.
11
Elle se penche à la grille du parloir et commence :
– Pardonnez-moi mon père, parce que j’ai pêché.
– Allez-y mon enfant, parlez, quel pêché avez-vous commis ?
– Mon père, j’ai commis le pêché de vanité. Deux fois par jour, je me contemple devant le miroir en me disant que je suis magnifique.

À ce moment là, le curé se penche à la grille et observe longuement la jeune fille, puis il lui dit : « Mon enfant, j’ai une bonne nouvelle pour vous : ce n’est pas un pêché, c’est simplement une erreur. »…

3.64 avg. rating (72% score) - 36 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Eglise. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Francis Blanche Tout corps plongé dans une baignoire reçoit un coup de téléphone.