Les voeux de mariage

Pendant la répétition du mariage le futur marié prend le curé à part et lui dit :
« Écoutez Monsieur le curé, voici un billet de 500 Euros. En échange, je voudrais que vous modifiez un peu le schéma classique de la cérémonie… En particulier, je voudrais que lorsque vous vous adresserez à moi, vous laissiez tomber la partie où je dois promettre « d’aimer, honorer et respecter mon épouse, renoncer aux autres femmes et lui être fidèle à jamais ».

Le curé prend le billet sans mot dire et le futur marié s’en va satisfait et confiant.

Le jour du mariage le moment fatidique de la promesse approche. Le curé se tourne vers le marié et lui dit en le regardant
droit dans les yeux :
« Promets-tu de te prosterner devant elle, d’obéir à chacun de ses ordres, de lui apporter le petit déjeuner au lit tous les matins et de jurer devant Dieu et ta femme exceptionnelle que jamais au grand jamais tu ne regarderas une autre femme ? »

Le jeune gars ravale sa salive, rougit, regarde autour de lui avec angoisse et répond d’une voix à peine perceptible : « Oui je le veux »

A la fin de la cérémonie, le marié s’approche du curé et lui murmure :

« Dites donc nous avions conclu un marché non ? »

Alors le curé lui glisse discrètement son billet de 500 Euros dans la poche et lui répond à l’oreille :
« Elle m’a fait une meilleure offre ! »

4.60 avg. rating (91% score) - 25 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Eglise. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Raymond Devos Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd. Il n'entendait pas mieux.