La foire aux taureaux

Un couple de fermiers assistent à la remise des prix à la fin d’une exposition agricole.

L’orateur commence par annoncer le dernier prix :
« Et voici le troisième prix : Arthur ! Un superbe taureau originaire du canton de Joux, en Suisse. Il pèse 945 kg et assure 9 saillies par jour »

La dame se tourne alors vers son mari, lui donne un grand coup de coude dans les côtes et lui dit :
« T’entends… »

L’orateur reprend :
« Voici maintenant le deuxième prix : Alfred, un magnifique taureau originaire du canton de Joux, en Suisse. Il pèse 995 kg et assure 12 saillies par jour »

La dame se retourne alors vers son mari, lui redonne un grand coup de coude dans les côtes et lui dit :
« T’entends… »

Après un instant de remous dans l’assistance, l’orateur reprend :
« Nous attendons tous le premier prix : Adolphe, magnifique taureau originaire du canton de Joux, en Suisse. Il pèse 1050 kg et assure 16 saillies par jour »

Même manège de la dame. Le mari, excédé, se lève, se dirige vers la tribune, demande s’il peut poser une question.
Il prend donc le micro et dit :
« Toutes les saillies dont vous venez de parler, est-ce avec la même vache ? »

4.08 avg. rating (81% score) - 25 votes
Cet article a été publié dans A la campagne, Blagues, Couple. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Bertolt Brecht L'homme est bon, mais le veau est meilleur.