Au bar des platanes

Au bar des platanes, Marius et Doumé discutent devant leur quatorzième pastaga.
– Oh Doumé, qu’est tias fait ce ouiquende ?
– Je suis été à Maïre avé le pointu.
– Ah, ouais, et ça a pité ?
– Pité tu dis ? J’ai pris une voilà de sardine, comac !!
Et là Doumé, il écarte les bras au max pour montrer la taille de la sardine.
– Et encore, j’ai pas les bras assez longs !
– Doumé, tu me prend pour un anglais ou quoi ? ! Ça existe pas les sardines comme tu dis.
– La vie de ma soeur, Marius ! Tu le sais que je mens jamais aux collègues !! Té, tu m’as vexé, je te parle plus….
Jusqu’au dix-huitième pastaga, un silence de mort……………..

Puis Doumé prend sur lui et relance la discussion :
– Et toi Marius, ques tias fait ce ouiquende ??

Doumé condescend à répondre
– J’ai été à la chasse au poste que j’ai sous le Garlaban
– Ah ouais et ques tias fait ?
– Rien !
– Comme, rien ! Tu me prends pour un con ou quoi !!
– Non, je te dis, y avait rien !!! J’étais noir ce jour-là !!!
– Oh Marius, assure! Un chasseur comme toi, rien tu chopes!! Jamais je le crois !!!!!

La, Marius baisse le ton et dit :
– Bon, écoute, si tu me jure que tien parle à dégun. je te raconte. On est d‘accord ?
– Sûr Marius, pas de lézard. Tu me connais!
– Bon alors voila, il m’est arrivé un engambi incroyable. Tu me jure que tu te la clave, hein.
– Marius, je te le jure…
– Alors voilà, samedi, j’étais à l’agachon depuis deux heures et j’entends atche de bruit dans les kékés. Putain tu me connais comme je dégaine ! Ni une ni deux, j’épaule, peng ….. Je sors et je vais voir. Putain, tu le crois ou non, c’était la vache à Monsieur Jean de Gémenos. Tu me connais, je rate rien… net, entre les deux yeux.
– Oh l’enc…. tias flingué la vache à Monsieur Jean !!!! Et alors, qu’es tias fait !!!
– Eh, ques tu crois. Je suis retourné à la voiture prendre la pelle-bèche et j’ai commencé à creuser.
– Ah ouais ? Et après ?
– Après ? J’avais presque fini le trou quand, au bout du chemin, qui je me vois arriver ?
– Et je sais pas moi. Dis-moi !!!!
– Monsieur Jean…
– Non !!!
– Et ouais… il doit chercher sa vache, je me suis dit.
– Oh Putain! Mauvaise limonade et alors, tu lui as dit quoi !!
– Rien…. Tu comprends, j’ai paniqué. J’avais la 22 chargée, alors…
– Nooooooon !!! Arrête !! Tias pas étendu Monsieur Jean !! Tu déconnes complet là ??!!
– Hé Putain, mais ques tu voulais que je fasse.
– Mais tiés calu complet!!! Et alors, après, ques tias fait!!!
– Après? Après, j’ai agrandi le trou et je l’ai mis avé sa vache. J’avais presque fini… et là la tuile….
– Quoi ? Quoi ?
– Madame Jean qui arrive juste en face de moi avec sa fille… j’avais pas trop le choix, tu comprend…..
– NON !!!! Tias pas fait ça quand même… Marius arrête… ties devenu complètement fou !!!!
– Alors là Doumé écoute moi bien , y a pas cinquante solutions : SOIT TU RÉTRÉCIS TA PUTAIN DE SARDINE SOIT JE FAIS UN CARNAGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.37 avg. rating (86% score) - 8 votes
Cet article a été publié dans Bar, Blagues. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Pierre Perret Il ne change pas souvent d'idées, car il n'en a pas des masses.