L’examen

Un jeune candidat passe son oral à l’examen final de Police afin de recevoir :

  1. son uniforme
  2. son insigne
  3. son arme

Le lieutenant examinateur le fait entrer dans une pièce et lui fait tirer au sort dans un képi trois questions :

  • Première question, quel grand empereur a perdu à Waterloo ?
    Pas de réponse.
  • Je sais que vous connaissez la réponse, je vous aide, le nom de cet empereur commence par la lettre N
    Pas de réponse.
  • Allez, je suis bon, la seconde lettre est un A.
  • Na, Na… Nana Mouskouri ?
  • NON ! La troisième lettre est un P… Là c’est facile.
  • NA… NAP… Napoléon ?
  • Bravo ! Voici votre uniforme.
  • Seconde question : Quel grand dictateur allemand a terrorisé l’Europe en 1940 ?
    Pas de réponse.
  • Je sais que vous savez. Son nom commence par H… encore mieux, par HI.
    Pas de réponse.
  • Vous ne voyez pas ? Il avait une mèche, une petite moustache et son prénom était Adolf ?
  • Adolf Hitler ?
  • Bravo, excellent, voici votre insigne.
  • Troisième question : Qui a assassiné le Christ ?
  • Alors là, aucune idée !
  • Bon, écoutez, je pense que vous êtes mort de fatigue, vous avez beaucoup réfléchi aujourd’hui. Je vous propose de rentrer chez vous, de faire des recherches ce soir et de m’apporter votre réponse demain matin.

Le candidat rentre chez lui, tout fier, avec son uniforme tout neuf et son insigne.
Son père :

  • Alors, comment s’est passé ton examen d’entrée dans la police ?
  • Facile, j’ai répondu à deux questions évidentes, je n’ai eu aucune difficulté, tu me connais, et on m’a déjà confié ma première enquête !
2.15 avg. rating (44% score) - 27 votes
Cet article a été publié dans Blagues, police. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Guy Bedos Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie.