Un ventriloque à la ferme

Un groupe de parisiens visite une ferme. Or parmi eux se trouve un ventriloque. Et quand il pénètrent dans l’étable sous la conduite du fermier, le ventriloque décide de lui faire une farce.
On entend la vache qui dit :

  • Cet ivrogne, chaque fois qu’il essaie de me traire, il me fait mal aux pis, parce qu’avec tout ce qu’il picole, il a les mains qui tremblent…
  • Elle est folle ! fait le paysan qui devient tout rouge.

Il arrive à l’écurie, et c’est le cheval qui dit :

  • Regardez-le, il a l’air gentil comme ça, mais quand il m’attelle à la charrette, il n’arrête pas de me fouetter. Un vrai sadique !
  • Il est malade ce bourrin… grommelle le fermier.

On passe à l’enclos des chèvres. A peine le groupe a-t-il franchi la barrière que le paysan dit précipitamment :

  • Pour la vache et le cheval, même s’ils ont exagérés, je reconnais qu’il y a du vrai. Mais la Blanchette qu’est là-bas, croyez surtout pas ce qu’elle raconte : c’est rien qu’une menteuse !
2.76 avg. rating (56% score) - 17 votes
Cet article a été publié dans A la campagne, Blagues. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Pierre Dac La mémoire c'est du souvenir en conserve.