le poison

Une femme est allongée sur un lit d’hôpital, au bord de la mort.
Son mari est à ses côtés, les larmes aux yeux, la main posée sur la main de sa femme.

La femme est très faible mais essaie de dire un mot :

  • Mon amour…
    Le mari met un doigt sur sa bouche :
  • Non. Garde tes forces. Ne dit rien.
    La pauvre femme insiste d’une voix faible et chevrotante :
  • Mon amour… Je dois te parler. Je dois te dire quelque chose…
    Le mari en pleur :
  • Ne m’avoue rien… Tout va bien.
    La pauvre femme :
  • Je dois partir en paix… je dois t’avouer… je dois t’avouer que je t’ai… trompé !

Le mari lui sert alors tendrement la main avec affection :

  • Ne te soucie pas de ça. Je le savais ma chérie… Sinon, pour quelle raison t’aurais-je empoisonnée ?
2.35 avg. rating (48% score) - 20 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Couple, Humour noir. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Pierre Perret Il ne faut jamais mettre à demain ce qu'on peut faire à quatre mains.