Tir préventif

En raison de la pandémie due au COVID-19, le Président de la Colombie vient d’instaurer le couvre-feu sur l’ensemble du pays, de 20 heures à 06 heures.

Le premier soir de l’application dudit couvre-feu, un agent de la police colombienne, chargé de veiller à ce que personne ne reste dans la rue après 20 heures, abat, d’un coup de feu, un homme alors qu’il n’est que 19 h 30.

Son chef de patrouille, furibond, l’interpelle et lui demande, sur un ton coléreux :
« Mais qu’est-ce qui t’a pris, espèce d’imbécile ? Le couvre-feu commence à 20 heures, et toi tu t’amuses à abattre un homme une demi-heure avant ? »

Le policier répond :
« Ben oui, chef, je l’ai abattu parce que je le connaissais et que c’était un ami ».

Le chef, de plus en plus furieux, crie alors :
« Alors non seulement tu l’abats avant l’heure de début du couvre-feu, mais en plus c’était un de tes amis ? »

Ce à quoi le policier rétorque :
« Ben oui, chef. Je le connaissais, il n’a pas de voiture et pas de vélo non plus. Et comme je sais où il habite, même en courant très vite, il n’aurait pas pu arriver chez lui pour 20 heures. Alors je l’ai tué par amitié pour lui éviter d’être en infraction par rapport à l’heure du couvre-feu ».

1.50 avg. rating (31% score) - 26 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Foire aux blagues, Humour noir. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Pierre Perret Il ne faut jamais mettre à demain ce qu'on peut faire à quatre mains.