La concession

Le vieux Simon ne savait pas trop quoi choisir comme cadeau d’anniversaire pour sa belle-mère.

Finalement, en désespoir de cause, il opta pour l’achat d’une concession funéraire dans un cimetière très huppé de la ville.

Un an plus tard, pour le nouvel anniversaire de sa belle-mère, Simon ne lui achète rien. La belle-mère ne manque pas de lui faire remarquer son oubli :

  • Alors Simon, tu ne m’aimes plus ? Tu n’as plus de considération pour ta belle-maman ?
  • C’est à dire belle-maman, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que vous ne vous étiez pas servi de mon cadeau de l’année dernière…
4.55 avg. rating (89% score) - 11 votes
Cet article a été publié dans Belle-mère, Blagues. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Tristan Bernard On ne perd rien à être poli sauf sa place dans le métro.