Prix de l’humour politique 2010

Le jury du prix « Press club, humour et politique » a procédé à une sélection de « petites phrases » drôles ou persifleuses, pour son prix de l’humour politique 2010.

Les nominés :

  • Patrick Balkany, député-maire de Levallois Perret : « Je suis l’homme le plus honnête du monde ».
  •  Georges Frêche, président du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon : « Des gens intelligents, il y en a 5 à 6% ; moi je fais campagne auprès des cons ».
  • Luc Chatel, ministre de l’Education Nationale : « Une touche de rose, vert, rouge : c’est le retour de la gouache plurielle ».
  • Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture : « Quand on m’appelle Monsieur le Ministre, j’ai toujours l’impression que Jack Lang va surgir derrière moi ! ».
  • Rachida Dati, députée européenne : « Je n’ai jamais cherché à attirer l’attention des médias ».
  • Eva Joly, députée Europe-Ecologie : « Je connais bien Dominique Strauss Kahn : je l’ai mis en examen ».
  • Laurent Fabius, député PS : « Je ne suis pas une Pom-Pom girl de DSK »
  • Claude Goasguen, député-maire UMP du 16e arrondissement de Paris : « Une chose est sûre : ce ne sont pas nos suppléants qui vont nous pousser à nous faire vacciner contre la grippe A ».
  • François Goulard, député-maire UMP de Vannes : « François Fillon a tellement de qualités qu’il mériterait d’être Premier ministre ».
  • Claude Guéant, secrétaire Général de l’Elysée : « Je veux bien qu’on fasse un remaniement, mais on manque de stock ».
  • Bernard Kouchner, ministre des Affaires Etrangères : « J’ai bien pensé à démissionner, mais je n’ai pas voulu déserter ».
  • Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes : « C’est moi qui maîtrise la rareté de ma parole politique, pour dire des choses intelligentes quand j’ai besoin de les dire ».
  • Dominique de Villepin : « Le Villepin nouveau sera gouleyant, fort en bouche et il aura de la cuisse ».
  • Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi : « Il n’a pas fallu 35 heures à Martine Aubry pour virer sa cuti sur Georges Frêche ».
  • Lionel Luca, député des Alpes Maritime : « Il n’y a pas besoin d’être de droite ou de gauche pour dire des conneries ».

 La gagnante est :

  • Eva Joly, pour sa déclaration : « Je connais bien Dominique Strauss Kahn : je l’ai mis en examen ».

5.00 avg. rating (91% score) - 2 votes
Cet article a été publié dans Billets, Humour politique. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Jean-Marie Gourio A la naissance je pesais quatre kilos et aujourd'hui je voudrais bien les perdre.