Prix de l’humour politique 2011

Le jury du prix « Press club, humour et politique » a procédé à une sélection de « petites phrases » drôles ou persifleuses, pour son prix de l’humour politique 2011.

Les nominés :

  • Nathalie ARTAUD, Porte-parole de Lutte Ouvrière : « Je ne serai peut être pas élue Présidente de la République, mais je ne serai pas la seule ».
  • Guillaume BACHELAY, Secrétaire national à l’industrie du PS, parlant de Ségolène Royal : « Qu’on commette des erreurs en politique c’est possible ; qu’on les commette toutes, c’est fou ! ».
  • François BAROIN, Ministre du Budget : « Michèle Alliot-Marie conserve toute sa légitimité à Saint-Jean-de-Luz ».
  • François BAYROU, Président du Modem : « Rassembler les centristes, c’est comme conduire une brouette pleine de grenouilles : elles sautent dans tous les sens ».
  • Jean-Louis BORLOO, Président du Parti Radical : « Nous sommes tous des immigrés ; seule notre date d’arrivée change ».
  • André CHASSAIGNE, Député PC du Puy-de-Dôme : « Dans sa forme historique, le PC est mort ; mais il a encore de l’avenir ».
  • Gabriel COHN-BENDIT (le frère) : « Les Verts sont capables du meilleur comme du pire ; mais c’est dans le pire qu’ils sont les meilleurs ».
  • Patrick DEVEDJIAN, Député, Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine : « Il y avait tellement de gens à mon enterrement que j’ai décidé de ne pas m’y rendre ».
  • Renaud DONNEDIEU DE VABRES, ancien Ministre : « Passer de Ministre à promeneur de son chien suppose un énorme travail sur soi-même ».
  • Cécile DUFLOT, Secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts : « Quel est le féminin de candidat aux cantonales ? C’est suppléante ».
  • Laurent FABIUS, Ancien Premier Ministre, Député : « Mitterrand est aujourd’hui adulé mais il a été l’homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d’espoir pour beaucoup d’entre nous… ».
  • Daniel FIDELIN, Député UMP de Seine Maritime : « Vu de la Chine, le port du Havre ne travaille pas ».
  • François HOLLANDE, Député de Corrèze : « Mélenchon, ce qui est terrible, c’est qu’il a été Socialiste toute sa vie et que toute sa vie ça va le suivre ».
  • Brice HORTEFEUX, Ministre de l’Intérieur, après la tempête de neige sur l’Ile-de-France : « Il n’y a pas de pagaille ; la preuve le Préfet a pu venir en trois minutes ».
  • Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d’Etat au commerce, à l’artisanat et au tourisme, interrogé au Salon du livre sur son livre de chevet : « Zadig et Voltaire ».

Le gagnant est :

  • Laurent FABIUS, pour sa déclaration : « Mitterrand est aujourd’hui adulé mais il a été l’homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d’espoir pour beaucoup d’entre nous… ».

4.50 avg. rating (87% score) - 6 votes
Cet article a été publié dans Billets, Humour politique. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Raymond Devos Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd. Il n'entendait pas mieux.