L’ouverture du bar

Deux heures du matin.

Le téléphone sonne à la réception d’un grand hôtel. Le veilleur de nuit décroche.

  • Allô ? fait une voix pâteuse au bout du fil. A quelle heure ouvre le bar ?
  • Dix heures, monsieur.

Une heure plus tard, nouvel appel. Le type bredouille :

  • Allô ? A quelle heure il ouvre le bar ?
  • Dix heures, monsieur.

Une heure après le même client, de plus en plus éméché, redemande :

  • Allô… allô ? A quelle… heu… à quelle heure qu’il ouvre votre bar ?
  • Je vous l’ai déjà dit, à dix heures, monsieur. Toutefois, dans l’état où vous êtes, ça m’étonnerait qu’on vous laisse entrer.
  • Mais je veux pas y entrer… je veux en sortir !
4.33 avg. rating (85% score) - 15 votes
Cet article a été publié dans Bar, Blagues. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Tristan Bernard On ne perd rien à être poli sauf sa place dans le métro.