L’étudiant et le député

C’est l’histoire d’un jeune homme de bonne famille qui est présenté, lors d’une soirée mondaine, au député du secteur.
Après les traditionnelles amabilités de circonstance, le jeune homme, prénommé Emmanuel, demande au député s’il pouvait lui accorder quelques minutes, ce à quoi le député répond par l’affirmative, en ajoutant « Emmanuel, à partir de maintenant, appelez-moi Patrick, ce sera plus simple que de répéter sans cesse ‘’Monsieur le Député’’. »
« Entendu, Patrick. Voilà, j’ai l’intention de me lancer dans la politique. Quelle voie me conseilleriez de suivre ? »

« Bien, Emmanuel. Je vous répondrais après vous avoir posé quelques questions. Pour commencer, où en êtes-vous de vos études ?

« Je suis titulaire du bac plus 2 et suis actuellement en université, dans la branche sciences politiques. J’ai l’intention d’intégrer l’HEIP. »

« Bien, Emmanuel. Qui vous paye vos études ? »

« Ce sont mes parents qui paient mes études. »

« Bien. Et qui vous paie votre logement universitaire ? »

« Patrick, ça c’est ma grand-mère maternelle qui m’a trouvé un petit 2 pièces-cuisine et qui en paie le loyer, l’assurance incendie, et tous les autres frais.

« OK, Emmanuel. Possédez-vous une voiture et, dans l’affirmative, puis-je savoir qui vous l’a achetée et qui en paie les frais de carburant, d’entretien, d’assurance ? »

« Ça, Monsieur le Député, c’est mon parrain, le frère de maman, qui m’a acheté un petit coupé sport de marque italienne et qui se charge des frais ».

« Bien, Emmanuel. Dernière question : faites-vous des petits travaux annexes pour régler vos frais d’alimentation et de loisirs ou avez-vous quelqu’un qui vous aide pour cela ? »

« Non, Monsieur le Député., je ne travaille pas. C’est mon grand-père paternel qui me fait régulièrement des virements sur mon compte bancaire. »

« Eh bien, jeune homme, vous n’avez plus besoin de faire d’étude supplémentaires. »

« Ah bon ? Et pourquoi ça ? »

« Voyez-vous, Emmanuel, à partir du moment où vous réussissez à vivre uniquement avec l’argent des autres, vous êtes déjà bien ancré dans la politique… ! »

3.73 avg. rating (74% score) - 11 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Foire aux blagues, Politique. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Bertolt Brecht L'homme est bon, mais le veau est meilleur.