Le coup du tunnel

Dans un compartiment de train, il y a un curé, une jolie Suédoise et un Italien type Aldo. Le train roule une heure sans que personne parle, quand soudain, un long tunnel plonge le train dans l’obscurité totale… On entend alors un gros bruit de bisou suivi d’un monumental bruit de baffe… Quand la lumière revient, la Suédoise et le curé sont assis comme si de rien n’était. Par contre l’Italien qui vient de se manger une mandale se tient la joue toute rouge et se dit :
– Merde, le curé a dû embrasser la Suédoise et elle a cru que c’était moi.
La Suédoise qui se retient de rire pense :
– L’italien a dû vouloir m’embrasser, a loupé son coup, et a embrassé le curé qui n’a pas apprécié.
Et le curé qui fait semblant de lire son bréviaire se dit :
– Au prochain tunnel, je refais le bruit de bisou et j’en colle une autre à l’Italien.

3.75 avg. rating (74% score) - 16 votes
Cet article a été publié dans Blagues, quiproquo. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Jacques Deval Tous les sots sont périlleux.