Épilateur catholique

Une dame distinguée rentre de suisse en avion. Elle se retrouve assise à côté d’un brave curé à qui elle demande :
– Pardon mon père, est-ce que je pourrais vous demander une faveur ?
– Bien sûr, ma fille, que puis-je faire pour vous ?
– Voici : je me suis acheté un épilateur électrique super sophistiqué que j’ai payé extrêmement cher. J’ai vraiment dépassé les limites permises et j’ai peur de me le faire confisquer à la douane. Ne pourriez-vous pas le dissimuler sous votre grande soutane ?
– Bien sûr, mon enfant, que je le peux. Seulement je dois vous avertir que je ne sais pas mentir…
– Vous avez tellement bon visage, on ne vous posera sûrement aucune question.
Et elle lui remet l’épilateur.

L’avion arrive à destination. Et vint le tour du curé de se présenter devant le douanier :
– Mon père, vous avez quelque chose à déclarer ?
– De la tête à la ceinture, je n’ai rien à déclarer, mon fils.
Trouvant cette réponse un peu étrange, le douanier ajoute :
– Et de la ceinture vers le bas, qu’est-ce que vous avez ?
– J’ai un merveilleux petit instrument destiné aux femmes, mais qui n’a jamais été utilisé…
Et dans un grand éclat de rire, le douanier dit :
– Allez, passez mon père. Au suivant !

4.53 avg. rating (89% score) - 15 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Curé. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Guy Bedos Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie.