Le curé et l’ivrogne

Un jeune curé vient d’être muté dans une petite paroisse.

Son installation terminée, il rédige une lettre pour informer ses parents de son nouveau lieu d’affectation.

Dès qu’il a fini, il met son courrier dans une enveloppe et, comme il n’a pas de timbres, il décide d’aller au bureau de poste local.

Il sort donc du presbytère et, vu qu’il ignore où se trouve la Poste, il demande aux passants, mais personne ne lui répond.

Soudain, il voit un mec complètement bourré. Il s’en approche et lui pose la question de savoir comment se rendre à la Poste.

L’ivrogne lui répond :
« Ben ‘’hic’’ tu vois, le curé, tu vas ‘’hic’’ tout droit, puis tu ‘’hic’’ prends la deuxième à droite ‘’hic’’, et ensuite, tu tournes ‘’hic’’ deux fois à gauche ‘’hic’’. Et la Poste ‘’hic’’ est là. »

Le curé le remercie et suit l’itinéraire indiqué.

Enfin, il trouve la Poste, y entre, achète un carnet de timbres, en colle un sur sa missive et la remet au préposé.

Sur le chemin du retour, il recroise l’ivrogne et se dit : ‘’Personne n’a voulu m’indiquer mon chemin, à part ce mec ivre. Pour le remercier, je vais aller lui prêcher la bonne parole’’.

Il s’approche donc de l’ivrogne et lui dit :
« Mon brave Monsieur, vous êtes le seul à avoir bien voulu me renseigner. Aussi, pour vous remercier, je vais vous indiquer le chemin vers Dieu. »

Et le mec bourré :
« Hé, curé, ‘’hic’’, tu veux m’indiquer le ‘’hic’’ chemin vers le paradis, alors que ‘’hic’’ tu sais même pas aller à la Poste… »

2.67 avg. rating (54% score) - 12 votes
Cet article a été publié dans Blagues, Curé, Foire aux blagues. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Francis Blanche Dis-moi qui tu fréquente, je te dirai qui tu hais !